Commémoration du 17 octobre 1961

J’ai participé à la première commémoration du 17 octobre 1961, en présence de Djamila Amrane.

Cette commémoration, accompagné de l’inauguration de la plaque pour rendre hommage aux victimes, était un moment important pour les Audonien.ne.s.

Cet action est un acte symbolique fort qui participe à ne pas oublier ce crime d’État que d’autres ont tant de mal à reconnaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.